Perspectives coopératives

Les assemblées coopératives de transition que nous proposons de constituer, auraient pour objectif de devenir des acteurs déterminants dans la gestion des territoires où elles sont implantées. Leur mode d’action serait la réappropriation coopérative et citoyenne de l’économie, pour répondre à l’ensemble des besoins essentiels des populations.
Cette réappropriation coopérative et citoyenne de l’économie constitue, selon nous, la base du processus de reprise en main par les citoyens de leur devenir. Par cette réappropriation de l’économie au service de tous sur leur territoire, les citoyens pourraient redevenir maîtres des choix politiques, économiques et sociaux qui les concernent, en instituant un nouveau modèle de démocratie participative par le bas.
Cette réappropriation coopérative, écologique et solidaire de l’économie, au service de l’intérêt collectif et sans but lucratif, est le chemin que nous proposons pour rompre avec la toute-puissance du profit, de la croissance, du productivisme et du consumérisme, qui mène l’humanité à sa perte.
En créant et faisant fonctionner cette nouvelle manière de faire société, de produire et d’échanger l’ensemble de ce qui nous est nécessaire, nous ouvrirons la voie d’une transformation globale, où l’humain et la nature vivante seront au centre de nos préoccupations et de nos engagements.
En nous appuyant sur ce qui est déjà à l’oeuvre, en Inde, au Sri Lanka au Brésil et ailleurs, nous défendons que ce défi est aujourd’hui possible à relever.
Comme expliqué précédemment, le modèle coopératif nous semble le cadre d’organisation le plus pertinent pour effectuer cette mutation. Il permet de créer, de transformer et de gérer l’ensemble des entreprises dont nous avons besoin, sans recherche de profit. Il permet de mettre dès maintenant en pratique les orientations qui nous permettront de vivre autrement demain, dans un monde travaillant à sa survie et à son épanouissement, pour lui-même et pour les générations futures.
Nous proposons de détailler dans ce chapitre plusieurs initiatives concrètes qui pourraient être mises en pratique par les assemblées coopératives à développer en tout lieu. Ces exemples sont des pistes à adapter aux contextes de leurs réalisations, avec toutes les améliorations et modifications qui sembleront nécessaires et indispensables à celles et ceux qui en seront les acteurs.
Nous les présentons en fonction des différents secteurs d’activité potentiellement concernés, même si ces secteurs ne sont pas nécessairement cloisonnés entre eux. Nos exemples ne prétendent à aucune exhaustivité. Leur objectif est simplement d’ouvrir des voies possibles de réalisation, avec le souhait de générer des élans, des motivations et de multiples idées qui puissent permettre d’engager le mouvement auquel nous aspirons.